d) Les autres énergies propres.


L'énergie hydraulique:
l’énergie hydraulique tire son origine dans les phénomènes météorologiques et donc du Soleil. Ces phénomènes prélèvent de l’eau principalement dans les océans et en libèrent une partie sur les continents à des altitudes variables. On parle du cycle de l'eau pour décrire ces mouvements. De l’eau en altitude possède une énergie potentielle de pesanteur. Cette énergie est peut être alors captée et transformée, lors des mouvements de l’eau qui retourne vers les océans. Avant l’avènement de l’électricité, les moulins à eau permettaient de capter cette énergie mécanique pour entraîner des machines-outils (machines à tisser, moulins à moudre le blé...).

Plus tard, avec l’invention de l’électricité, on a transformé cette énergie mécanique en énergie électrique.

Autres énergies hydrauliques :

  • Energie des vagues: utilise la puissance du mouvement des vagues,
  • Energie marémotrice : issue du mouvement de l’eau créé par les marées (variations du niveau de la mer, courants de marée),
  • Energie hydrolienne : Les hydroliennes utilisent les courants sous marins,
  • Energie thermique des mers: produite en exploitant la différence de température entre les eaux superficielles et les eaux profondes des océans,
  • Energie osmotique: La diffusion ionique provoquée par l’arrivée d’eau douce dans l’eau salée de la mer est source d’énergie.

  

 

L'énergie hydraulique en réalité.                                                    Schéma du principe de l'énergie hydraulique.

La biomasse:
Il s’agit d’énergie solaire stockée sous forme organique grâce à la photosynthése. Elle est exploitée par combustion. Cette énergie est considérée comme renouvelable si on admet que les quantités brûlées n’excèdent pas les quantités produites. On peut citer notamment le bois et les biocarburants.

 

Schéma du fonctionnement de la biomasse.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×